Comité

Emmanuelle Chauvet

Emmanuelle Chauvet est coordinatrice du Centre genre à l’Institut de hautes études internationales et du développement à Genève où a participé aux projets conjoints du Centre genre et d’EFI: le programme de formation en ligne, les colloques et les publications sur le thème genre et développement.

Gabriela Delgado

« Une femme doit avoir de l’argent et une chambre à soi si elle souhaite pouvoir écrire des histoires » – Virginia Woolf.
Je suis convaincue que chaque femme a besoin d’un espace à elle, et même de plusieurs, au sens propre comme au figuré, pour s’épanouir et écrire l’histoire de sa vie. Promouvoir ces espaces est mon engagement chez EFI.
Sur le plan professionnel, j’ai fait carrière en coopération internationale. Mon parcours comprend une expérience de terrain dans la gestion de projets ainsi que dans l’analyse des demandes de subventions dans ce domaine. J’ai été chargée des projets au sein des Nations Unies, des collectivités publiques et dans le milieu associatif. J’ai également travaillé en coopération bilatérale, et je me lance maintenant dans le secteur privé.

Eveline Merlach

Licenciée en sciences politiques et en sciences sociales de l’Université de Lausanne. Master en développement. Professeure universitaire pendant quinze ans en Colombie et au Venezuela. Chargée de projets de développement pendant vingt ans pour des associations de femmes dans ces deux mêmes pays. Engagée dans la société civile pour la paix et les droits des femmes. Conteuse pour adultes et enfants

Brigitte Mukundji

Coordinatrice du Center for Bioresources Sustainability in Africa et Experte au Comité Scientifique : Jeunes et Changement Climatique dans le Grand Genève. Master en Etudes du Développement, diplômée en Ecologie et Genre. Expérience approuvée en : Diplomatie Environnementale, Gestion de Projets de Coopération Internationale : en Afrique, Asie, Amérique et Europe ; Expertise Technique en intégration du genre dans les Accords Environnementaux Multilatéraux et en gestion urbaine. Promotion de l’Egalité entre Femmes et Hommes et Implication des associations féminines à l’ECOSOC.

Magdalena Fuentes Benzecry

Magdalena travaille actuellement au sein de la délégation intégration, rattachée au rectorat de l’Université de Genève. Plus spécifiquement, elle est chargée du suivi académique, professionnel et social des participant-e-s du programme Horizon académique. Le programme Horizon académique est une mesure de l’Agenda Intégration Suisse et du Programme d’intégration cantonal. Il a été créé en 2016 avec comme objectif de faciliter l’accès des personnes issues de la migration et relevant du domaine de l’asile aux hautes études à Genève (UNIGE, HES-SO et IHEID).

Magdalena possède un doctorat en Sciences de l’éducation et a été assistante d’enseignement et de recherche au sein la Faculté de Psychologie et Sciences de l’éducation. Elle a également travaillé dans le secteur de la coopération au développement, notamment dans le domaine des Droits de l’enfant.

Ayant grandit entre le Venezuela et la Suisse puis conduit ses recherches académiques au Sénégal, Magdalena apprécie évoluer dans des milieux multiculturels. Son parcours professionnel et ses convictions personnelles convergent vers un engagement fort en faveur d’un monde plus équitable et solidaire.

Ximena Puentes Piccino

Proverbes et Chansons (Champs de Castilla)
Poésies (Traduit de l’Espagnol par Sylvie Léger et Bernard Sesé)

I

Jamais je n’ai cherché la gloire ni voulu dans la mémoire des hommes laisser ma chanson ; mais j’aime les mondes subtils, aériens et délicats comme des bulles de savon. J’aime les voir se colorer de soleil et de pourpre, voler sous le ciel bleu, trembler subitement puis éclater.

XXIX

Voyageur, le chemin sont les traces de tes pas c’est tout, voyageur
il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant.
Le chemin se fait en marchant et quand on tourne les yeux en arrière
on voit le sentier que jamais on ne doit à nouveau fouler.
Voyageur, il n’est pas de chemin, rien que sillages sur la mer.

XLIV

Tout passe et tout demeure, mais notre affaire est de passer,
de passer en traçant des chemins, des chemins sur la mer.

Mélanie Rouquier

Après une première expérience dans une exposition d’art contemporain itinérante, elle intègre en 2002 le festival de danse contemporaine et performance Ile danse à Ajaccio en Corse dont la mission est de promouvoir la création contemporaine et les pratiques multidisciplinaires dans le contexte de la Méditerranée. En 2006, elle rejoint la compagnie du chorégraphe Gilles Jobin avec qui elle collabore pendant dix ans et tourne dans le monde entier. Ensemble, ils développent un projet de compagnie de danse contemporaine professionnelle de haut niveau, autant pour la création et la diffusion des pièces de Gilles Jobin que pour le développement durable et solidaire d’une scène chorégraphique en Suisse et dans le monde, notamment à travers le projet Sud Sud. Dès 2012, elle commence à produire des artistes émergent·e·x·s de la scène locale et internationale. En 2015, elle crée l’association à but non lucratif SHAP SHAP pour contribuer à réduire les inégalités globales et les discriminations raciales et de genre à travers des projets culturels dans les domaines des arts vivants, de la musique et des arts visuels. Elle travaille parallèlement à la Fédération genevoise de coopération pour être au coeur des enjeux globaux et défendre la culture comme un domaine essentiel des politiques publiques en matière de solidarité internationale. En 2023, elle prend la direction du festival Transforme.

María Liliana Soler-Gómez Lutzelschwab

Membre du conseil d’Espace Femmes International. Également, chargée d’enseignement à l’IHEID, enseigne principalement le genre, la recherche appliquée et la gestion stratégique de projets de développement. Directrice du Diplôme et du Certificat Advanced Studies en genre et développement pour l’Afrique (Ouest et Grands Lacs) et l’Amérique latine et les Caraïbes. Responsable académique pour l’Amérique latine l’Executive Master en politiques et pratiques du développement. Membre du conseil et co-présidente de la Commission technique de la Fédération Genevoise de Coopération, membre du conseil de la Société Suisse des Américanistes et de la Fondation Lobsinger.

Christine Verschuur

Christine Verschuur, anthropologue, a fait partie du corps professoral de l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID, antérieurement IUED) – Genève, Centre Genre / Département d’Anthropologie et Sociologie, durant près de 30 ans. Elle a travaillé, enseigné et mené des recherches, notamment en Amérique latine et Afrique de l’Ouest, dans le champ des études féministes et de développement. Elle a fondé et dirigé le Pôle genre et développement, qui a engendré le Centre Genre d’IHEID. Dans ce cadre, elle a lancé, en lien avec EFI, la collection les Cahiers Genre et Développement, publiés chez L’Harmattan depuis 2000, ainsi que le programme de formation en ligne en genre et développement, devenu CAS – Certificate of Advanced Studies-. Elle est membre du comité d’EFI – Espace Femmes International Genève – depuis sa fondation, il y a plus de trente ans.